pageTracker._initData(); pageTracker._trackPageview();

ChuckyTube

Si c’est con, c’est sur ChuckyTube.

VN:F [1.2.1_591]
Rating: 7.8/10 (4 votes cast)

Cet article a pour but de vous simplifier la vie, pour peu que vous ayez créé un compte sur un réseau social tel que facebook.

Pour commencer, sachez qu’un anthropologue britannique, Robin Dunbar, a étudié le cerveau de l’homme et conclu que le cortex de l’humain ne pouvait gérer que 150 relations d’amitié “stables” à un moment donné au cours d’une vie.

Pour le bien de cet article, nous allons avoir une vision assez étroite des choses, et croire Dunbar les yeux fermés.

C’est vrai qu’à une certaine époque, et même dans certains lieux encore aujourd’hui, on ne rencontre pas forcément souvent de nouvelles têtes. Ca se cantonne à la famille, aux amis de la famille, aux gens du village, à la fille de joie du village, et pis c’est tout. Ok, on s’y fait peut être un peu chier. Donc 150 amis, dans ce cas-là, c’est large pour un cerveau. On a alors même assez de place pour devenir potes avec des animaux. J’ai dit juste pote.

Aujourd’hui, grand pas en avant ou en diagonale on sait pas, mais des réseaux sociaux sont là pour élargir le cercle de nos amis (sans douleur). Ceux qu’on voit tous les jours ou de temps en temps ne nous suffisent plus. Il faut aussi gérer ceux qu’on a pas vu depuis des années et dont on a plus rien à foutre, mais aussi ceux qu’on continue de voir par la force des choses (le moche au bureau, la relou au sport…) et enfin éventuellement ceux qu’on ne voit jamais mais qui pourraient constituer de précieuses aides dans le domaine professionnel. Tout cela, vous l’avouerez, fait beaucoup. Il est nécessaire de simplifier cet enchevêtrement de relations.

Il a été prouvé que l’utilisation de réseaux sociaux comme facebook, twitter, myspace… permet d’augmenter le nombre de Dunbar (150 personnes), mais que cela a comme conséquence directe une diminution de l’intérêt porté à chaque ami. Forcément ! Donc ce n’est pas une bonne idée de forcer avec ce genre d’outils, vous finiriez par oublier le nom de vos relations les plus proches ou de ne vous souvenir du visage d’une personne qu’au travers de son avatar (ce qui impliquerait que certains de vos amis, bien que jeunes, ont vraiment le visage de Maître Yoda).

Alors méfiez vous bien des pseudo-amis qui vous ajoutent sur facebook. Ces personnes-là sont peut-être simplement dans une optique de record de friends, et n’en ont rien à battre de votre gueule, ou pas grand chose.

Et puis la relation n’est-elle peut-être purement motivée que par l’utilisation de l’outil ? Dans ce cas là, rien de bien sincère (avouons-le, c’est même inutile), donc supprimez aussitôt le contact.

Au terme de la lecture de cette article, je vous invite donc à une belle purge.

Une suppression instantanée dans votre profil de toute personne avec laquelle vous n’avez pas interagi dans les 15 derniers jours reste le premier geste à faire.

Et puis accessoirement, vous allègerez les serveurs (si ça peut vous faire plaisir).

En espérant que demain, votre esprit soit plus léger qu’aujourd’hui…

Si vous n’en avez rien à faire, vous pouvez toujours faire l’inverse, atteindre le max d’amis sur facebook et essayer de péter la limite de 5000.

Ca peut aussi vous intéresser…

Partage donc avec tes amis jeune facebookien !
  • Facebook

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire

Laisser un commentaire