pageTracker._initData(); pageTracker._trackPageview();

ChuckyTube

Si c’est con, c’est sur ChuckyTube.

Retour sur l’Eurovision 2009

Posté par Teddy Le 19 - mai - 2009

VN:F [1.2.1_591]
Rating: 7.5/10 (2 votes cast)

A tout jamais émission musicale la plus ringarde et qui n’intéressera définitivement personne, le concours de l’Eurovision persiste en étant diffusé chaque année. En 2009, c’est le 54ème concours (ça fait donc déjà 53 de trop).

Depuis de trop nombreuses années, un samedi soir de mai, sur France 3, des moches de toute l’Europe se réunissent pour la finale de l’Eurovision qui désignera celui ou celle qui chantera le plus mal, avec le moins de style possible. La France partait bien avec Patricia Kaas : anorexique, le teint cadavérique, une affreuse robe noire, une chorégraphie de momie. C’était sans compter sur ses petits concurrents venus des quatre coins de l’Europe pour montrer à quel point leur langue, leur danse, leur accent, leur folklore local, sont pourris.

Pour sauver le téléspectateur de l’envie de se pendre, France 3 a eu la bonne idée de faire appel aux talents d’animateurs de Cyril Hanouna et Julien Courbet.

C’est le Norvégien Alexander Rybak, avec sa chanson de merde Fairytale qui a gagné. La chanson, les mimiques du chanteur, les choristes jumelles en rose, le violon, les danseurs du cirque… un mélange qui file la gerbe.

Ok, le coté festif et joyeux de Alexander Rybak a eu plus de succès que la sobriété de Patricia Kaas, mais je me demande encore pourquoi.

Pourquoi ?

Ce concours de l’Eurovision vous a t-il plu ? Patricia Kaas s’en est selon vous bien sortie ? Cyril Hanouna et Julien Courbet étaient finalement fidèles à eux-mêmes, c’est à dire pas marrants ?

Dites nous.

Partage donc avec tes amis jeune facebookien !
  • Facebook

Paris - Roubaix : violence à bicyclette

Posté par Teddy Le 12 - avril - 2009

VN:F [1.2.1_591]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Spécial dédicace à tous les cyclistes. Mais pas les pédales, les vrais, ceux qui font des rallyes à VTT, ceux qui aiment que la selle leur tape le back orifice, ceux qui aime titiller l’hémorroïde.

Le Paris - Roubaix course vraiment ghetto avec ses routes à pavés, c’est pour ces gens-là, qui ont parcouru aujourd’hui dimanche 12 avril 259 kilomètres entre Paris (mytho qui dure depuis 40 ans, ça commence à Compiègne en fait) et Roubaix.

L’enfer du nord, la reine des classiques, la dure des dures, autant de noms que j’ai du mal à utiliser pour décrire une course de vélos. Pourtant c’est bien comme ça qu’elle est perçue, comme une course très dure physiquement, et dans laquelle les chutes sont légion. Et c’est quand j’ai entendu les commentateurs de france 2 ou france 3 parler de ces dangers que la course m’a un peu intéressé. J’ai regardé quelques minutes, et je ne sais pas si c’est de la chance, mais j’ai eu droit à la moto qui a défoncé 10 passants. 3 sont blessés graves apparemment. Ok c’est sympa ces courses, mais quand même faudrait faire des allées un peu plus larges messieurs les organisateurs.

Ptite vidéo d’Usain Bolt pétant le record du 100m (voir une course de vélo intéresserait qui ?) :

Pour lancer un peu le débat, pensez-vous que Paris - Roubaix est une course de baltringue ? Et plus largement, pensez-vous que le cyclisme est une discipline de baltringue ?

Ah oui, pour ceux que ça intéresse, c’est encore Tom Boonen qui a gagné (3ème année consécutive).

Du coup, pensez-vous que cela fasse de Boonen un bogoss ou pas ?

Partage donc avec tes amis jeune facebookien !
  • Facebook